S. Royal veut redonner à la France sa dignité

Publié le par tutti 49

Pour la candidate aux primaires socialistes, la France est victime sur la scène internationale d'une diplomatie "irresponsable" et humiliante.

Ségolène Royal tape sur le gouvernement et sa diplomatie pour le moins inaudible ces derniers temps. La candidate aux primaires socialistes a assuré jeudi 24 février, à Morne-l'eau (Guadeloupe), que les socialistes en 2012 redonneront à la France, victime d'une diplomatie "irresponsable", "fierté" et "dignité" sur "la scène internationale".
"Je vous le dis, en 2012, nous redonnerons à la France le respect qui est le sien, nous redonnerons à la France la fierté sur la scène internationale", a assuré l'ex-candidate à l'Elysée, très applaudie lors d'un rassemblement de soutien à trois candidats aux cantonales.

Un pays de médiation

"Il va falloir reconquérir ce qui aura été détruit pendant quatre ans", et retrouver "la dignité de la place de la France sur la scène internationale", a lancé la présidente de Poitou-Charentes.
"On ne reconnaît plus la France dans la façon dont elle est regardée par les autres pays", a-t-elle estimé.
  

"C'est nous, la France, qui aurions dû être ce pays de médiation d'accompagnement de tous ces peuples qui, aujourd'hui, se soulèvent pour accéder à la démocratie", a-t-elle poursuivi.
"Au lieu de cela, à cause d'une diplomatie erratique, irresponsable, cynique, noyée dans les scandales (...), nous sommes humiliés sur la scène internationale", a déploré Ségolène Royal.

La diplomatie française est critiquée de toutes parts, accusée d'être passée à côté des révolutions arabes, en raison d'une trop grande proximité avec les régimes autoritaires au pouvoir.

 

La ministre des Affaires étrangères Michèle Alliot-Marie concentre notamment tous les reproches de la l'oppositon et d'une grande partie de la presse

Publié dans Ségolène Royal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article