Aubry - DSK : le divorce ?

Publié le par tutti 49

Lundi 21 février 2011 - 22:53

 

Aubry - DSK : le divorce ?

     Les semaines ne se ressemblent pas… Après la période de communication tous azimuts de Martine Aubry avec notamment son déplacement au forum social de Dakar, c’est au tour de DSK de faire l’actualité. Rien à première vue de bien alarmant, sauf qu’en principe les deux leaders socialistes se sont pacsés à Marrakech. Martine Aubry jusqu’ici a tenu à défendre le pacte : lui ou elle, sûr, promesse faite, il n’y aura qu’un seul candidat aux primaires.

 

 D’accord, mais alors pourquoi cette communication de rupture entre les deux candidats possibles aux primaires socialistes ? Pourquoi n’a-t-on vu aucune image de complicité du couple socialiste lors du déplacement très médiatisé de Dominique Strauss Kahn à Paris ? Pourtant tout semblait bien calculé dans cette communication du candidat non déclaré. Après tout si le couple vit encore son idylle, la presse aurait aimé prendre la photo événement : Dominique et Martine bras de dessus bras de dessous tout sourire. Mais rien, pas la moindre photo, même pas une photo volée, le blackout total ! Pas un mot non plus de Dominique Strauss Kahn pour sa moitié, Martine Aubry, pas la moindre référence, comment peut-on encore croire dans ces conditions à une alliance entre les deux ?

 

 On sait que durant son déplacement en Afrique, Martine Aubry n’avait pas apprécié la déclaration d’Anne  Sinclair espérant que son mari ne se représenterait pas au FMI. La communication de la première secrétaire du parti socialiste avait été en grande partie éclipsée par cette déclaration provoquant une rude réplique de la première secrétaire du PS aux journalistes qui voulaient l‘interroger : « vous me faites honte !». De même, ce weekend les proches de Martine Aubry n’ont pas caché leur irritation sur le battage médiatique autour de la visite bien solitaire de Dominique Strauss Kahn.

 

Alors, n’est-on pas tout simplement en train de vivre le divorce en direct ? Marrakech c’est bien fini … Il faut dire que depuis le pacte de Marrakech, les deux tourtereaux ont pris des chemins bien différents. Dominique Strauss Kahn éloigné à Washington réussit par son absence à ravir à Martine Aubry la première place dans les sondages de popularité. Plus il s’éloigne moins il cause et plus sa cote de popularité est élevée. Aubry de son côté a réussi à verrouiller le parti socialiste en plaçant aux postes clés ses hommes liges, avec un discours à gauche toute pour bien se distinguer du directeur du FMI. Celui-ci l’a d’ailleurs très bien compris en prenant soin dans ses dernières déclarations de s’affirmer proche du peuple.

 

Martine et Dominique ne semblent donc plus rien n’avoir en commun. On assiste à une séparation de fait, sans éclat jusqu’ici. Car pour la suite, les couteaux entre partisans des deux camps sont bien affûtés …

De son côté, Ségolène Royal a pris soin dès le départ de laisser ces deux là se débrouiller avec leur pacte qui pourrait ne durer que le temps d‘une chanson. Préférant, aux alliances d’appareil, travailler sur le fond des idées avec les Françaises et les Français, la présidente de région est en déplacement aux Antilles et n’a pas souhaité commenter les petites phrases de Dominique Strauss Kahn. Il faut dire qu’en rentrant dans ce jeu, on finirait par oublier de parler de projet politique pour préparer sérieusement l'alternance !

 

Philippe Allard

Publié dans PS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article