Sondages IFOP : rétablir la vérité.....

Publié le par tutti 49

Dimanche 27 février 2011 - 11:49

Chers amis ,

 

 A la lecture du sondage Ifop que publie le Journal du Dimanche aujourd’hui, il nous paraît nécessaire de rétablir un certain nombre de vérités. D'abord parce que  la manière de présenter les résultats est aussi importante que le résultat lui même. Ensuite parce que la publication est tronquée et qu'elle ne correspond pas à l'étude complète que nous avons en notre possession et dont nous vous livrons l'analyse.

 

Et d'abord ce chiffre  : 51% des sympathisants PS se déclarent prêts à voter pour Ségolène Royal si elle est candidate à la présidentielle ce qui donne en intention de vote sur l'ensemble des Français 25%  d'entre eux qui estiment probable de voter pour elle .


4 ans après le très rude et très clivant combat politique de la présidentielle de 2007 face à Nicolas Sarkozy , un quart des Français seraient prêt à revoter pour Ségolène Royal, soit un chiffre très proche du premier tour de la présidentielle (26%) .
Et dans la perspective des primaires, c'est le résultat donnant 51% des sympathisants PS prêt à voter pour elle, qui est le plus significatif. Le potentiel électoral de Ségolène Royal est donc quasiment intact.

 

Même analyse sur les questions de personnalité. Dans une pèriode de crise démocratique profonde et de défiance à l’égard des politiques, 56% des français estiment qu’elle est honnête, 49% qu’elle veut vraiment changer les choses et 45% qu’elle comprend les problèmes des gens comme vous.


Enfin sur la stature présidentielle de Ségolène Royal ,  si 29% des français estiment qu’elle a l’étoffe d’un Président de la République, ce sont 51% des sympathisants socialistes qui lui accordent une stature présidentielle.

 

Tout cela, le JDD et l’institut Ifop le savent parfaitement. Ceci explique peut être le commentaire totalement tronqué au vu des résultats ainsi que la nécessité soudaine de rappeler les sondages de 2006 et de 2007.

 

Nous rappellerons simplement à la direction du JDD et de l’IFOP que comparaison n’est pas raison. Comparer des sondages datant de 3 et 4 ans (dont une situation de  campagne présidentielle)  avec la situation politique d'aujourd'hui  dans laquelle nous ne sommes pas encore en campagne de primaires  est tout simplement malhonnête intellectuellement.

 

N’en déplaise aux médias et aux instituts de sondages proches du pouvoir, le potentiel électoral de Ségolène Royal est bel et bien intact et nous attendons avec impatience les futures enquêtes sur d’autres leaders avec les mêmes questionnements et le même comparatif sur 4 ans.

 

Nous comprenons parfaitement la volonté du pouvoir en place de jouer avec les sondages, à travers les médias « amis »  et de tenter de manipuler la primaire socialiste.

 

Mais au  moment où le Sénat souhaite moraliser les sondages et réduire la pollution démocratique que certains d’entre eux génèrent, nous ne saurions trop rappeler  au petit cercle médiatique et sondagier qui s’imagine faire la pluie et le beau temps politique qu’il existe une seule vérité : celle du vote.

 

Ces manipulations malhonnêtes du groupe Lagardère lié a l'Elysée ne parviendront pas a occulter la chute de la maison Sarkozy mais indique surtout que Ségolène Royal reste la plus dangereuse pour la droite.

 

L'équipe de Ségolène Royal

Publié dans médias

Commenter cet article