Sarkozy comme au café du commerce !

Publié le par tutti 49

Lundi 28 février 2011 1 28 /02 /Fév /2011 00:07


Sarkozy comme au café du commerce !

Echanges entre Edmond et Lucien après l’intervention du Président de la République.

- Moi je savais déjà tout ce qu’il a dit !

- Tu te prends pour le Président ?

- Non mais je savais déjà tout.

- C’est vrai il n’a rien annoncé en fait !

- On le sait qu’il y a eu des révolutions au Sud de la Méditerranée. Il suffit d’écouter les infos.

- En tout cas il l’a virée.

- Oui mais ça aussi on le savait déjà qu’elle était virée. Ils n’ont pas arrêté de le dire aux actualités !

- Avec Hortefeux ça en fait deux qui partent. Mais ma femme ne va pas être contente. Une femme et un homme en moins et deux hommes en plus, le compte n’y est pas.

- Elle a raison ta femme ça se fait plus. A moins qu’il joue la « jupette » !

- Arrête ! C’est bien beau de changer mais qu’est-ce qu’il va faire maintenant Sarkozy ?

- Je sais pas ! Il a trop rien dit la dessus. Il ne sait peut-être pas lui-même !

- ça doit être ça mon gars … il ne sait pas …Et bien on est dans de beaux draps !

- Après tout, ils n’avaient qu’à pas voter pour lui … Ils auraient dû prendre l’autre candidate … Comment s’appelle-t-elle déjà ?

- Ségolène Royal ?

- Oui c’est ça. Ils l’ont bien descendue mais elle n’avait pas tort sur ce qu’elle disait sur le respect, la démocratie, le peuple ...

 

 Philippe Allard

 

En octobre 2010, dans le cadre de la convention du Parti socialiste sur l’International, la vice-présidente de l’Internationale socialiste déclarait à la tribune :

La politique étrangère doit être appuyée sur une vision stratégique : ceux qui ont oublié la France, ceux qui ont pensé ici à la tête de l'État à leur éphémère éclat politique avant de penser au bien commun, ceux-là ont dilapidé le crédit dont jouissait notre diplomatie… Il faudra reconstruire complètement la diplomatie de la France et redonner à la France une voix qui porte dans le monde, une voix qui est respectée, et une voix qui porte nos valeurs universelles."

Publié dans sarko-out

Commenter cet article