Panique à Solferino !

Publié le par tutti 49

Panique à Solférino

Ségolène Royal revient manifestement dans la course aux Primaires socialistes.
En moins d’une semaine, elle a accueilli Jean-Pierre Chevènement  dans une salle parisienne chauffée à blanc, tenu tête à Nicolas Sarkozy devant les agriculteurs de sa région et soutenu José Bové au procès des faucheurs volontaires anti-OGM à Poitiers.
Pendant que le candidat FH patine dans la semoule corrézienne et que la candidate-non-déclarée-bientôt déclarée MA demeure immobile comme toujours, Ségolène Royal fait de la politique.
Pour se rassurer l’appareil se contente de hausser les épaules et d’exhiber des sondages qui placent Royal bien derrière le duo précité.
Sauf qu’aux dernières nouvelles et dans le secret des chambres solférinesques, même les sondages vacillent.
Car le moindre apparatchik, même le plus nul en math, a désormais compris que tous ces sondages, qui annoncent entre 6 et 12 millions de votants aux Primaires, ne riment à rien et surtout pas à prévoir le vote du 9 octobre prochain.
Alors il semblerait que certains dirigeants aient fait discrètement procéder à des pointages sur le territoire.
Et là, surprise ! les derniers chiffres « qui remontent du terrain » ne correspondent pas du tout à ceux des sondages officiels.
Avec un nombre présumé de votants de l’ordre d’ 1 à 2 millions maximum (et encore pourvu qu’un nombre suffisant de bureaux de vote puisse être installé à temps…)  ces pointages très confidentiels mettraient Royal devant Aubry et pas très loin de Hollande.
En ayant cela à l’esprit, on comprend mieux pourquoi certains ne veulent à aucun prix de débats publics entre candidats... à suivre !

Publié dans Primaires

Commenter cet article