Où en est la dette publique ?

Publié le par tutti 49

Mercredi 8 juin 2011 3 08 /06 /Juin /2011 14:02

 

33683_138318366215148_100001109564194_187828_7806580_n-1-.jpg     

Le ministère du Budget vient d’annoncer la hausse du déficit du budget de l'Etat à 61,4 milliards d'euros fin avril contre 56,2 milliards un an plus tôt. La France plonge de plus en plus dans la dette. Heureusement pour Nicolas Sarkozy, l’affaire DSK fait diversion et permet d’éviter de regarder de trop près les problèmes actuels !

 

 Depuis l’élection de Nicolas Sarkozy en 2007, la dette publique n’a pas cessé d’augmenter :

2007 : 1218 milliards de dette soit 65,9 % du PIB
2008 : 1327 milliards de dette soit 68,1 % du PIB
2009 : 1489 milliards de dette soit 77,6% du PIB
2010 : 1591 milliards de dette soit 81,7 % du PIB
Jusqu’ici le mandat de Nicolas Sarkozy a coûté à la France 373 milliards d’euros auxquels il faut ajouter l’addition de janvier à avril 2011 de 61,4 milliards. On atteint tout de même le montant de 434 milliards d‘euros. Et ce n’est pas fini ! Elle nous coûte bien chère cette nuit au Fouquet’s !

Après de tels résultats, un échec aussi monstrueux, proposer Christine Lagarde pour diriger le FMI c’est un peu gonflé … Mais enfin, ça pourrait peut-être nous arranger. En effet à ce rythme, on se dit qu’en 2012 si les Françaises et les Français par malheur confient à Nicolas Sarkozy le pouvoir, pour 5 ans de plus, la France devra faire la manche devant le FMI !
Mais attention le grand plongeon pourrait intervenir plus rapidement que prévu … Les derniers cadeaux fiscaux offerts aux plus riches, vont peut être précipiter le grand saut … Le port de la tenue de plongée pour tous les Français va devenir obligatoire avec toute la panoplie pour un plongeon en mer profonde. Suivez le capitaine Sarkozy et à l’eau !

On se souvient qu’en 2007, la candidate de la gauche, Ségolène Royal, inquiète du déficit de la France, préférait prévenir les Françaises et les Français dans son programme présidentiel qu’ "un euro dépensé doit être un euro utile". Mais la France a préféré la cigale à la fourmi …
"La cigale, ayant chanté tout l’été, se trouva fort dépourvue quand la bise fut venue … et bien ! danser maintenant … "

 

Philippe Allard

Publié dans Politique

Commenter cet article