Najat :"S. Royal..... et remportera les primaires"

Publié le par tutti 49

Mercredi 8 juin 2011 3 08 /06 /Juin /2011 07:39

 

 

 

Najat Vallaud-Belkacem était l'invitée mardi du «Talk Orange-Le Figaro».

 

 

 

 

 

Elle en est convaincue. Ségolène Royal «sera qualifiée» au second tour des primaires socialistes et même les remportera: «Je n'en doute pas une seconde. Elle ira jusqu'au bout, elle a la conviction et la pugnacité nécessaire.» Invitée du «Talk Orange-Le Figaro», Najat Vallaud-Belkacem a repris avec assurance le refrain des partisans de Royal, qui ne croient pas aux enquêtes d'opinion qui promettent la défaite à la présidente de Poitou-Charentes.

«Les sondages ne veulent rien dire pour le moment», assure l'adjointe au maire de Lyon et porte-parole de la candidate. «Ce sont de primaires dont on parle et on ne sait pas qui seront les Français qui se rendront aux urnes», poursuit-elle. C'est l'argument des partisans de Royal: les instituts de sondages ne seraient pas en mesure d'interroger ce corps électoral particulier, constitué des sympathisants de gauche qui voudront participer.

Mais pour l'instant, la présidente de Poitou-Charentes est loin d'être la favorite. Contrairement à François Hollande ou Martine Aubry, elle semble assurée de perdre face à Nicolas Sarkozy et même d'être battue au premier tour par la présidente du FN Marine Le Pen. «Depuis que Dominique Strauss-Kahn s'est retiré, tout le monde a pris des points sauf moi. C'est bien la preuve qu'il y a un problème», observait-elle avec ironie il y a quelques jours. En appui de la démonstration, les partisans de Royal citent aussi le récent rappel à l'ordre de la commission nationale des sondages à l'institut TNS Sofres pour «un défaut de cohérence» dans l'une de ses enquêtes. Le communiqué de la commission ne précisait cependant pas la nature du défaut.

Sa position d'outsider, Ségolène Royal s'y résout cependant, en considérant que pour l'instant les électeurs chercheraient autre chose. «Comme je ne suis pas très haut dans les sondages, on me laisse tranquille», ajoute-t-elle aussi. Ses partisans sont cependant convaincus que ni François Hollande ni Martine Aubry ne tiendront le choc d'une campagne. Dans la compétition qui s'annonce, Ségolène Royal est la plus «iconoclaste», pense Najat Vallaud-Belkacem. De quoi lui assurer une différence avec ses concurrents.

En attendant, la présidente de Poitou-Charentes continue sa campagne. Ce soir, elle a invité le président d'honneur du Mouvement radical et citoyen, Jean-Pierre Chevènement, qui songe lui aussi à une candidature présidentielle, à l'une de ses «universités populaires». Il sera question de la France…

 

Dans une interview publiée mercredi dans L'Express, Ségolène Royal propose d'instaurer «une politique protectionniste, avec des règles communes au niveau européen», ajoute-t-elle. De quoi faire débat...

 

 

 

 

 

Source : Le Figaro.

Publié dans Ségolène Royal

Commenter cet article