Les reclus et les exclus

Publié le par tutti 49

mars 2nd, 2011 

Il y a des coups de pied au cul qui se perdent quand on entend Kosciusko-Morizet dire avec cynisme que pour moins dépenser en gaz il fallait moins se chauffer. (+20% d’augmentation en un an et la facture devrait encore grimper de 35% d’ici 2015) Et que dire, quand les politiques et financiers nous baratinent sur les salaires qui ne doivent pas être augmentés pour ne pas alimenter l’inflation. En attendant, l’on doit bien assumer des fins de mois difficiles, le prix des loyers qui ne cessent de monter tout comme l’assurance, les mutuelles, l’alimentation et j’en oublie.

 

Que sommes-nous ? Seulement de la chair à canon du capitalisme et de l’oligarchie ? Combien de temps les Français accepteront-ils tant d’écart de condition et de comportement avec ces autres citoyens, des élus du peuple faut-il le rappeler, épargnés par les temps durs ? Car nos politiques ne donnent pas l’exemple, loin de là, comme s’ils étaient reclus dans leur monde à eux, que ce soit à gauche comme à droite. 

 

A droite : on tente de noyer le poisson en nous sortant presque chaque matin un sujet de débat. A gauche : la seule question qui taraudent certains élus est l’affaire des primaires ou comment faire barrage à Ségolène Royal.

Pour François Hollande, la présidence de Nicolas Sarkozy est « épuisée ». Je dirais de même pour le PS qui n’arrive pas à se renouveler ou exclut ceux qui ne sont pas du sérail, de même pour certains politiques qui durent comme ces dictateurs qui ne veulent jamais quitter le pouvoir.

Publié dans Société

Commenter cet article