Le règne de l'oligarchie

Publié le par tutti 49

mardi 21 juin 2011

Appel à une alliance républicaine contre l'oligarchie

Le règne de l'oligarchie



La France vit sous un nouveau régime: celui de l'oligarchie. Régime où le pouvoir est exercé par une minorité de personnes influentes issues du monde politique, économique, financier, intellectuel, artistique, médiatique et qui a supplanté notre précieuse démocratie fondée sur la souveraineté populaire. 
L'enjeu tronqué de l'élection présidentielle de 2007

 

En 2006, le système oligarchique avait choisi Nicolas Sarkozy pour être "l'agent" qui allait le représenter à la tête de l'État, en vue d'accomplir une double  mission: détruire le modèle social français et soumettre la Nation France à la domination de l'Empire américain (souvenez vous que le leader de la droite libérale aimait se faire appeler "Sarkozy l'américain"). Mission qu'il a parfaitement réussi. Notre modèle social est en miettes et notre armée combat désormais aux côtés de l'hyperpuissance impériale en Afghanistan et en Libye.

Pour faciliter son élection à la présidence de la République, il fallait lui opposer un candidat ou une candidate n'ayant ni la carrure ni le discours pour l'inquiéter, tout en conservant l'illusion d'une compétition ouverte.
Le système posa alors son dévolu sur une certaine Ségolène Royal, populaire dans l'opinion et auprès des militants, mais aussi la moins bien préparée des leaders socialistes.
La suite, vous la connaissez. Après avoir porté au pinacle celle qui, paraît-il, était la seule à battre le candidat Sarkozy et en la faisant grimper dans les sondages (via ses instituts), l'oligarchie l'abandonna brutalement. Et ce en usant de du bon vieil adage journalistique: "on lèche, on lâche, on lynche".  
Depuis l'ex candidate vit une situation de totale de disgrâce et de marginalisation au sein de son propre parti dont les membres les plus éminents de sa direction sont tous issus de cette oligarchie, à commencer par l'ex directeur néolibéral du FMI, un certain Dominique Strauss-Kahn.

Appel à une alliance républicaine entre leaders de la gauche

 


 
Notre pays a plus que jamais besoin d'une gauche forte et authentique, qui se doit d'être la défenderesse résolue du Peuple et de sa souveraineté (aujourd'hui confisquée).
C'est la raison pour laquelle, le Pouvoir Au Peuple lance un appel solennel à une alliance républicaine et patriotique entre Ségolène Royal, Jean-Luc Mélenchon, Jean-Pierre Chevènement et Arnaud Montebourg pour sauver la France du système oligarchique qui contrôle aujourd'hui des secteurs entiers de notre vie publique. 
Cette alliance doit reposer sur quatre grandes priorités:
1. Abroger la loi Pompidou/Giscard de 1973
Cette loi interdit à l'État d'emprunter auprès de la Banque de France à taux zéro et le contraint à le faire auprès des banques privées et des marchés financiers à des taux d'intérêts usuriers.
Cette loi est à l'origine de la dette actuelle, (qui est constituée de 80% d'intérêts cumulés).
L'abrogation de cette loi est une condition sine qua non pour redonner à la France sa souveraineté monétaire. 

2. Dénoncer le Traité de Lisbonne

Ce dernier traité européen conforte les politiques néolibérales contenues dans les traités précédents (notamment celui de Maastricht) et qui posent le principe de la concurrence libre et non faussée en interdisant toute pratique protectionniste au profit des salariés (notamment les ouvriers) et en démantelant le secteur public.
C'est un traité qui prive les États de l'Union et les gouvernements authentiquement de gauche de toute marge de manœuvre financière et budgétaire pour mener des politiques sociales ambitieuses. De même qu'il les lie pieds et poings à logique destructrice du capitalisme financier.
En outre, c'est un traité qui a été adopté en violation de la souveraineté du Peuple français qui avait auparavant rejeté le Traité constitutionnel européen (TCE) dont il reprend l'entièreté des thèmes.

3. Sortir la France de l'OTAN


Depuis son élection à la présidence de la République, Nicolas Sarkozy a rompu avec la politique extérieure initiée par le Général de Gaulle. Politique fondée sur l'indépendance diplomatique et militaire de la France. 
En faisant réintégrer la France dans l'OTAN, qui est l'instrument de domination militaire de l'Empire US sur le reste du monde, le leader de la droite libérale a fait de notre pays un État soumis à l'influence à l'influence américaine.
Sortir de cette institution illégitime qui étouffe la voix de la France dans le concert des nations est une nécessité impérieuse.
Enfin, notre armée doit se retirer des conflits afghan et libyen.

4. Vaincre l'oligarchie  et restaurer la souveraineté populaire


L'oligarchie française actuelle constitue une caste singulière, vivant de la rente, du cumul de mandats politiques et publics, de l'exploitation des Français à qui elle demande d'incroyables sacrifices pour protéger son niveau de vie.
C'est une oligarchie antinationale, antipatriotique, mondialiste et soumise au culte de l'argent roi. 
Elle exerce sa domination dans tous les secteurs de la vie publique et a pris la démocratie en otage pour mieux la mettre au service de ses intérêts.
Pour briser ce règne oligarchique, une véritable révolution citoyenne s'impose. La convocation d'une nouvelle constituante et de la mise en place des cahiers de doléances est désormais une nécessité pour redonner au Peuple français son autorité souveraine.

_______________________________________________________________________
Le Pouvoir Au Peuple vous donne la parole
Vous voulez témoigner sur ce thème ou un autre de votre choix : envoyez votre texte à lepouvoiraupeuple@gmail.com.
Le Pouvoir Au Peuple se réserve le droit de le publier entier ou partiellement.
Une réponse vous sera toutes les fois donnée par mail.

Publié dans Société

Commenter cet article