L'intégrité de nos médias...

Publié le par tutti 49

Texte proposé par nos amis du 86. 

                                                       ADRESSE AUX MEDIAS

Arrêtez ce concert assourdissant, fracassant qui nous ahurit, qui nous poursuit de chaine en chaine, de journal en journal sans le moindre espoir d'y échapper!

Arrêtez de nous enfermer dans la forteresse du message que vous voulez nous imposer à tout prix, arrêtez de nous manipuler et de chercher à nous culpabiliser si nous ne marchons pas dans notre combine.

Cette méthode est indigne de la république et méprisante pour les citoyens et les citoyennes de ce pays qui sont majeurs et suffisamment formés pour forger eux mêmes leur opinion, sans avoir besoin qu'on la leur dicte, qu'on la leur impose.

Il y a quelques jours, Ségolène ROYAL était en réunion de travail, dans une ferme, avec cinq cents personnes. Réunion studieuse et conviviale...Ségolène ROYAL se penchait sur leurs problèmes et ensemble ils cherchaient une solution. Parfait exemple de Démocratie Participative dont elle a le secret.

Le soir, Nicolas Sarkosy avait décidé de monopoliser la 2 pendant plus de deux heures pour montrer aux Français comme c'était bien ce qu'il avait fait.

Le journaliste interwieuvant Ségolène Royal lui demande : "Vous regarderez le Président de la République ce soir ?" Silence : Le journaliste insiste comme pour la culpabiliser : " Ségolène ROYAL, vous ne regarderez pas le Président de la république ce soir ? sur un ton scandalisé.

Réponse de Ségolène Royal : "ce soir je reste dans la ferme avec les gens qui m'ont invitée."

Le journaliste : "Alors, vous ne regarderez pas le Président de la République ce soir ?" sur un ton de plus en plus scandalisé, comme si tout le monde était obligé d'écouter la grand messe dont d'ailleurs on a appris le lendemain qu'elle avait accouché d'une souris !!!

Réponse de Ségolène ROYAL : "Nous le regarderons ensemble, collectivement."

Ces pressions médiatiques sont insoutenables.

Nous sommes des citoyens libres et nous ne sommes pas tenus de céder aux désidérata des médias qui profitent du passage d'une personnalité politique supposée populaire pour augmenter leurs recettes publicitaires et il faut savoir que toute personne qui ne marche pas dans la combine est nécessairement un mauvais citoyen parce qu'il l'empêche de ramasser du fric, toujours plus de fric, encore plus de fric.

La méthode est bien rodée. Quelques jours plus tard, c'est le G 20 avec DSK....Alors là le fracas dépasse tout ce qu'on peut imaginer...

Ce que va faire ou dire DSK au G 20 que Jacques Attali appelle le G vain, les Français s'en foutent comme de leur dernière chemise parce que ça ne leur fera pas finir le mois qu'ils ont du mal à boucler...

Alors, Mesdames et Messieurs des Médias,  il est temps que vous vous rendiez compte à quel point les Français sont exaspérés que vous leur vendiez DSK comme une marchandise que vous voulez absolument leur imposer. Ils en ont assez de vos sondages trafiqués. Ils en ont assez que vous vouliez leur imposer DSK 

Vous voudriez faire élire Marine Le Pen Présidente de la République que vous ne vous y prendriez pas autrement.

D'après Françoise Baumal

 

 

Publié dans médias

Commenter cet article