G20 : un échec lamentable

Publié le par tutti 49

 

G20: un "échec lamentable" (Royal)
AFP - 21/02/2011 | Mise à jour : 18:35
Ségolène Royal, candidate aux primaires socialistes, a dénoncé aujourd'hui à Fort-de-France "l'échec lamentable" de la réunion des ministres des Finances du G20 ce week-end à Paris, selon elle une "opération de communication", une "grosse ficelle" de Christine Lagarde.

"Le G20 est quand même un échec lamentable, une opération de communication", a-t-elle déploré, recevant l'AFP et un autre journaliste à Fort-de-France lors de son déplacement aux Antilles.  "Il n'y a pas d'accord. Ce n'est pas une instance de décision. Comment peut-on relayer la com ? Cette grosse ficelle de Christine Lagarde +c'était difficile mais on est parvenu à un accord+ et tout le monde a répété...", s'est indignée l'ex-candidate à l'Elysée. "C'est une régression invraisemblable, très inquiétante par rapport au précédent communiqué du G20", a jugé Mme Royal.

"Nicolas Sarkozy dans une précédente réunion du G20 avait promis la taxation sur les mouvements financiers, la moralisation des bonus et la réglementation bancaire. Il y avait trois annonces qui avaient été faites", a-t-elle ajouté. "Il y a un communiqé où les trois termes ont diparu. On nous explique simplement qu'il y a eu des convergences (...) on nous donne un communiqué disant que la crise financière est derrière nous. C'est un déficit démocratique évident", a estimé la présidente de Poitou-Charentes. "Il ne faut pas faire croire à l'opinion publique que les problèmes sont réglés. Ca fait partie du désaveu vis à vis de la politique", a-t-elle observé.

Publié dans Société

Commenter cet article